Image1.png
Image1.png

Cliquez sur l'icone pour accéder à l'article

Herméneutique du colon et de l’autochtone ou quand les modernes ont fait le choix du génocide des peuples et des civilisations au 16e siècle

Novembre 2021 - numéro 27

 

Il s'agit de comprendre les origines et les motivations des génocides conduits par les colons-migrants contre les indigènes dans la controverse théologique et politique de la première moitié du XVIe siècle. Le droit colonial trouve sa source dans une option théologique fermement condamnée par l'Eglise. Cette herméneutique de l'humanité et des relations entre le spirituel et le temporel agit comme une voie d'émancipation des uns et d'aliénation des autres. Et cette marque de la modernité menace encore les peuples indigènes du monde. Cet article propose de sortir du piège de la division des représentations qui justifie l'exercice de la violence alors légitimée.